AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Des retrouvailles [Duncan]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar

Your face : -
Messages : 122
Date d'inscription : 28/04/2011


SHOW ME WHAT YOU GOT
Situation: Célibataire
Your love:
Something about me:
MessageSujet: Des retrouvailles [Duncan] Jeu 17 Nov - 23:20


Duncan & Rebekah

Une nouvelle journée banale venait de commencer pour moi. J'étais à Mystic Falls depuis quelques jours maintenant. Si cette ville me plaisait? C'était la ville dans laquelle j'avais passé quelques temps de ma vie d'humaine et j'appréciais les changements qu'il y avait eu lieu. Mais elle m'avait aussi apporté du malheur et ça, c'était moins drôle. Si nous n'étions pas venus ici, je ne serais jamais devenue un vampire, je n'aurais pas perdu mon frère ni ma mère, mon père ne nous aurait par pourchassés Klaus et moi, je n'aurais pas passé de longs siècles à fuir encore et encore. Mais c'était ainsi qu'avait été ma vie. Du moins, ça, c'était avant que mon cher frère Klaus ne me tue et ne me mette dans un cercueil durant 90 ans --'. Mais il restait évidement mon frère...

Je piquai une poche de sang de chez Damon. Je devais avouer que j'étais un peu trop fénéante ce jour là pour aller chasser. Bah quoi? On a tous droit à nos moments de déprime, de fénéantise! Même les vampires! Et même les originaux! Razz Quoi qu'il en était, nous étions le week-end. Et je commençais à en avoir sérieusement marre de surveiller sans arrêt Tyler. Je passai ma journée à faire le tour de la ville. En effet, bien des choses avaient changées et je n'avais rien de mieux à faire. J'en profitai pour faire de nombreuses boutiques. Je rentrai à la pension Salvatore et me dis que ce n'était pas suffisant. J'avais envie et besoin de m'amuser. Je pris une douche et j'enfilai l'une de mes nouvelles tenues sexy (a) *Sbaff* Je me coiffai et m'habillai puis je partis en direction du Mystic Grill, un endroit dont j'avais entendu parler au lycée. J'arrivai et je pénétrai dans ce bar en souriant. Plusieurs regards se tournèrent vers moi mais je les ignorai avec ma désinvolture habituelle et partis directement m'asseoir au bar, ne pensant pas du tout qu'une de mes connaissances serait ici. Je sentais d'autres vampires, mais je n'y prêtai tellement pas attention que je ne réalisai pas qu'Il était ici... Duncan...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Des retrouvailles [Duncan] Sam 19 Nov - 15:06

J'arrivais tout juste à Mystic Fall's après des années à tourner dans des tonnes de pays, pourquoi ? Parce que j'essaye de retrouver une personne cher à mes yeux qui a finit par ne plus me donner de nouvelles du jour au lendemain. Je crois que je l'aime c'est sûrement pour cela que je la cherche en vain depuis au moins 90 ans. Il y a une raison précise à cela, elle m'a transformé en ce que je suis ... Un vampire, je l'ai connu je n'avais qu'une vingtaine d'années, j'ai succomber à son charme, en même temps quel est l'abrutit qui aurait résister n'est-ce pas ? Nous avons couché ensemble c'est pendant notre première fois qu'elle me fit comme elle, un être buveur de sang qui ne pouvait pas sortir au soleil, enfin pour cela... Elle, elle avait trouvé le moyen, enfin plutôt une sorcière... Le lapis lazuli ensorcelé nous empêchait de brûler vivant face au soleil. Je du me débrouiller pour en trouver, enfin je du plutôt me débrouiller à trouver une sorcière ce n'est pas tout à fait pareil. Je porte donc depuis un bracelet avec une pierre bleu dessus. Bref, le fait est que je n'avais plus la moindre nouvelle d'elle ce qui m'avait inquiété. Donc me voilà dans cette petite ville aux airs tranquilles, seulement je sentais que je n'étais pas le seul vampire dans les horizons. En regardant plus loin je vis un homme brun, lui s'en était un je pouvais en mettre ma main à couper... Il avait un certain charisme que je lui piquerai bien ma fois... Bon cela dis, je commençais à avoir les crocs sans jeu de mot bien sûr. Je vis alors une jeune femme casque sur les oreilles qui faisait son petit jogging, elle partit en direction d'une ruelle assez étroite qui ne devait pas être trop fréquentée. A mon tour d'aller planter mes canines aiguisées dans sa carotide battante.

J'arrivais bien vite à sa hauteur, je lui ordonnais alors de ne pas bouger ainsi que de ne pas faire de bruit, je n'avais pas besoin d'être remarqué dés mon arrivée ici. Je plantais alors mes crocs dans sa gorge frêle aspirant son sang, je n'allais pas la tuer... J'essayais de ne pas trop faire de meurtres, histoire de ne pas me faire prendre, les humains ne sont pas aussi stupide que cela finalement. Une fois fait, je lui ordonnais de tout oublier, sans oublier pour ma part de lui mettre un joli foulard autour de la morsure, je la laissais donc partir comme si de rien n'était. Puis c'est alors que je vis un bar nommé le Grill, je décidais d'y entrer sans réellement m'attendre à ce que j'allais "sentir" si je puis dire. Elle était ici, la femme que je recherchais depuis tellement longtemps était là... Je scrutais les environs dans l'espoir de trouver ma belle blonde, je ne mis pas des plombes à la voir assise seule au bar, je m'avançais donc vers elle d'un pas joyeux mais un peu en colère quand même.

DUNCAN Tu sais si tu ne voulais plus de moi il fallait simplement le dire.

Je commandais une tequila tout en me tournant vers elle avec le sourire.



Dernière édition par Duncan N. Wellington le Lun 5 Déc - 19:25, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Your face : -
Messages : 122
Date d'inscription : 28/04/2011


SHOW ME WHAT YOU GOT
Situation: Célibataire
Your love:
Something about me:
MessageSujet: Re: Des retrouvailles [Duncan] Sam 19 Nov - 16:27

90 ans plus tôt, mon frère Klaus m'avait poignardée. Klaus... Un hybride soit disant fort mais en attendant, il m'avait abandonnée à Mystic Fall's, seule, avec pour mission de surveiller le premier membre de ce qu'il appelait son "armée"; à savoir Tyler Lockwood, son premier hybride. Et là, j'en avais un peu marre d'avoir un oeil sur ce jeune homme. J'avais l'impression de devoir surveiller un enfant ou un animal, sans jeu de mots. J'étais donc venue me détendre dans ce bar de la ville. Le mystic Grill... Quelle originalité pour un nom de bar. J'étais entrée et j'avais immédiatement pu sentir qu'il y avait plusieurs vampires. J'avais commandé un verre et j'étais perdue dans mes pensées, mes sens pourtant toujours en alerte. On ne savait jamais ce qu'il pouvait se passer, pas vrai? Etre vampire ne me permettait cependant pas de prédire l'avenir. Sinon, j'aurais pu prévoir que cet homme, Duncan, allait entrer. Lorsqu'il entra, j'aurais d'ailleurs pu le sentir mais je ne faisais pas de différences entre les vampires, ailleurs. J'étais dans les nuages, la lune; comme on disait parmi ces chers petits humains. Je sentis un homme se mettre à mes côtés. Rien de bien anormal me direz-vous. Mais lorsqu'il pris la parole, je reconnue sa voix. Je ne cessai cependant pas de fixer mon verre. Si je ne voulais plus le voir, je n'aurais eu qu'à lui dire? Il était si loin de la vérité. Que devais-je faire? L'ignorer? Non, je ne pouvais pas... Mais je ne devais pas être trop expressive non plus.

-Ne me dis pas que tu m'as cherchée pendant ces... 90 dernières années?

Je souris, de mon sourire froid et ironique. Je me tournai à mon tour vers lui. Entendre sa voix me rassurait. Le voir me faisait le plus grand bien. Mais devais-je lui dire ce qu'il m'était arrivé ou devais de préférence me taire? Quel choix faire? Je l'ignorais... Je me retrouvais à la croisée des chemins et pourtant, c'était une impasse qui se profilait à l'horizon... Je bus de nouvelles gorgées de mon verre et posai une nouvelle fois mon regard sur lui. Il était toujours aussi beau... S'il m'avait manqué? Oui, certainement. Je n'avais simplement pas eu beaucoup de temps pour penser aux siècles qui avait précédés ma "sieste", sieste qui avait été forcée d'ailleurs. Je lui posai encore une question, mais j'étais surement loin de m'attendre à ce qu'il allait me répondre. Qui aurait pensé qu'un homme tomberait amoureux de moi? Certainement pas moi. Le regardant dans les yeux, je demandai:

-Sérieusement, que fais-tu Mystic Falls?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Des retrouvailles [Duncan] Dim 20 Nov - 12:50

J'avais donc parcouru des milliers de kilomètres, vu des centaines de pays de tous continent pour arriver finalement dans cette petite ville qui se nommait Mystic Fall's... Je dois avouer que c'était un nom de ville assez bizarre mais enfin bon j'y étais arrivé, j'avais l'impression que je n'étais pas au bout de mes surprises ici. J'avais une faim de loup, je m'étais donc nourri sur une belle créature que je ne tuais pas, je la laissais partir tranquillement après avoir manipulé son esprit comme je le souhaitais. Ce pouvoir était assez cool je dois dire ! Je finis alors par aller dans un bar, c'set là que je la vis assise au bar en train de boire un verre, j'étais si heureux mon coeur fit un bond dans ma poitrine, oui je crois que je l'aime... En même temps je ne vois pas de réelle autre explication, je l'ai tout de même cherché pendant 90 ans, c'est long autant d'années. J'allais donc à sa rencontre en lui lançant ironiquement que si elle ne voulait pas de moi il suffisait de me le dire tout simplement, elle ne me regardait pas les yeux plongés dans son verre d'alcool... Je dois dire que je ressentis un pincement au coeur, n'était-elle pas heureuse de me revoir depuis tout ce temps ? M'étais-je enflammé pour rien vis à vis d'elle ? Elle se tourna alors vers moi avec un sourire ironique et froid, ce genre de sourire que je n'aimais pas à cet instant même j'avais l'impression de ne pas compter du tout à ses yeux. N'étais-je qu'un pantin avec qui coucher quand ses pulsions étaient là ?

DUNCAN Bien sûr que si je t'ai cherché pendant 90 longues années, mais visiblement ça te fais ni chaud ni froid !

Je devins alors quelque peu froid à son égard, elle m'avait blessé, oui je suis un vampire mais j'ai tout de même un coeur, oui un suceur de sang avec un coeur ça existe. Bon bien sûr je n'avais pas réelle considération pour les humains, mais enfin bon là n'est pas le sujet, je commandais alors une tequila que je bus cul sec, puis en commandais une deuxième au barman qui me regardais avec des yeux ronds. C'est alors qu'elle me demandait ce que je faisais ici, je posais alors mon deuxième verre plus violemment sur le bars. Je répondis avec une pointe de dureté dans la voix.

DUNCAN Sérieusement ! Je recherchais la femme qui compte le plus à mes yeux !

Je plantais alors mes yeux dans les siens, lui montrant toue la détermination qui était enfoui en moi !



Dernière édition par Duncan N. Wellington le Lun 21 Nov - 13:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Your face : -
Messages : 122
Date d'inscription : 28/04/2011


SHOW ME WHAT YOU GOT
Situation: Célibataire
Your love:
Something about me:
MessageSujet: Re: Des retrouvailles [Duncan] Dim 20 Nov - 17:32

Il était là, à mes côtés. Tant d'années s'étaient écoulées. Que faisait-il ici? Avait il osé me chercher? Je lui demandai bien rapidement de ne pas me dire qu'il m'avait cherchée pendant ces quatre-vingt dix dernières années et j'arborais ce sourire qui, je le savais, l'énerverait sans doute un peu. Je l'aimais... Même si je savais que je ne l'avouerais pas aussi facilement, je l'aimais. Mais je me devais de jouer un rôle pour le protéger. Je me devais de jouer celle qui se fichait de lui, qui n'avait fait que jouer avec lui. Et tout ça pour quoi?! Pour l'épargner, le faire repartir de cette ville, le protéger des dangers que je pourrais lui apporter. Jouer un rôle... Cela ne me posait pas trop de problème d'habitude, mais là, ça me déchirait le coeur. Car oui, j'étais pourvue d'un coeur même si je détestais les humains et qu'ils me servaient de garde manger xD. Il me répondit que si, il m'avait cherchée durant tout ce temps mais que visiblement cet acte ne me faisait ni chaud ni froid. Je soupirai doucement. Si tu savais la vérité. Cela me faisait chaud au coeur mais je n'avais pas le droit de le lui montrer, ni de le lui dire. Je reposai mon regard dans mon verre et il en commanda deux qu'il but. Le regardant à nouveau, je lui demandai de me dire ce qu'il faisait exactement ici et il reposa son verre sur le comptoir mais de façon plus violente. "Sérieusement! Je cherchais la femme qui compte le plus à mes yeux!", fut sa réponse. Il était dur, je pouvais le sentir. Son regard dans le mien, je pus lire sa détermination. Décidant de tenter de rester dans mon rôle, je répondis:

-Je n'étais rien de plus que ta maîtresse trois fois dans l'année alors ne me fais pas croire que je suis si importante à tes yeux!

Oui, c'était difficile. J'hypnotisai le barman pour pouvoir partir sans payer et me levai. J'étais froide alors que je n'avais qu'une envie: lui sauter au coup et l'embrasser, lui dire ce que je ressentais. Et puis, je ne faisais pas totalement semblant par contre, sur ce coup là. Comment pouvais-je être si importante pour lui alors que tout ce qu'on faisait c'était coucher ensemble et s'échanger régulièrement des lettres? Ce n'était pas la peine de me prendre pour une idiote, bien que j'étais blonde. Passant à côté de lui, je me stoppai un instant:

-Un conseil: quitte Mystic Fall's. Tu risquerais d'avoir des ennuis en restant ici, ce n'est pas une ville très calme dirais-je.

Un voile de tristesse passa dans mes yeux tandis que je lui conseillais de partir. Je ne voulais pas qu'il parte. Je le voulais à mes côtés. Mais je n'avais guère trop le choix. Je repris mon chemin normalement vers la porte, le regard cependant toujours quelque peu voilé par de la tristesse...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Des retrouvailles [Duncan] Lun 21 Nov - 14:02

Alors oui effectivement que je l'ai cherché pendant 90 longues années lui faisait ni chaud ni froid, pour elle, elle n'était que ma maîtresse trois fois dans l'année... Seulement pour moi cela était bien différent, ce n'était pas qu'une fille parmi tant d'autre, ce n'était pas qu'une fille avec qui j'avais des parties de jambes en l'air torride non c'était celle que j'aimais... Je m'étais peut-être fourvoyé, après tout elle ne partageait très certainement pas mes sentiments, en tout cas elle me montrait clairement qu'elle en avait limite rien à foutre de ma tronche.Moi tout ce que je voulais c'était la retrouver que l'on vive des moments comme par le passé... Je lui répondit alors plus froidement que je ne l'aurait voulu.

DUNCAN Tu n'es pas encore dans ma tête pour savoir ce que je pense. Et si tu n'étais réellement que ma maîtresse à mes yeux crois-tu que je me serais amusé à te chercher pendant tout ce temps réfléchis un peu Rebekah. Tu es plus intelligente que cela d'ordinaire !

Oui j'étais froid dans mes paroles, mais franchement si je ne la voulait que pour le cul je ne me serais pas amusé à chercher, sans être méchant je pouvais avoir toutes les nanas que je voulais dans mon lit, mais c'est elle que je voulais seulement elle ne semblait pas réellement le comprendre à cet instant même. C'est alors qu'elle se leva, bien sûr elle ne paya pas sa boisson puisqu'elle avait hypnotiser le barman pour cela, je me dirigeais alors avec elle vers la sortie mais avant que je ne puisse dire quoique se soit elle se retourna vers moi. Un voile de tristesse se voyait clairement dans ses pupilles, j’eus alors envie de la prendre dans mes bras.

DUNCAN Ahaha ! Je me ris du danger, je n'en ai pas peur et puis franchement je ne vois pas trop ce que je crains, des vampires et des loups garous je peux en croiser partout.

Elle me passa alors à côté se dirigeant toujours vers la porte, mais bizarrement elle n'y allait pas vraiment de bon coeur si vous voyez ce que je veux dire, j'allais donc la rejoindre puis la prit par la main nouant ses doigts aux siens.

DUNCAN Je refuse de partir ! Je t'ai enfin retrouvé, ce n'est pas pour te perdre de nouveau Rebekah.

Je plongeais alors mes prunelles noisettes dans les siennes, elle pourrait ainsi y déceler toute la détermination qui y était... Ainsi que l'amour que j'avais pour elle, ce n'était pas seulement ma créatrice. Du moins, pas à mes yeux, j'avais appris à l'aimer bien avant, ce n'est pas par allégeance ou je ne sais trop quoi que je suis revenu.



Dernière édition par Duncan N. Wellington le Mer 30 Nov - 11:40, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Your face : -
Messages : 122
Date d'inscription : 28/04/2011


SHOW ME WHAT YOU GOT
Situation: Célibataire
Your love:
Something about me:
MessageSujet: Re: Des retrouvailles [Duncan] Lun 21 Nov - 16:03

Je m'étais qualifiée moi-même par le terme de "maîtresse". J'essayais de l'énerver, de le dégoûter assez pour qu'il me déteste et quitte la ville! S'il se mettait à me détester pour le mal que je lui faisais, tout serait tellement plus simple pour lui! Il pourrait alors tranquillement m'oublier et refaire sa vie sans moi, sans les ennuis que je pourrais lui causer par mon statu de vampire Original! Il me répondit que je n'étais pas encore dans sa tête pour savoir ce qu'il pensait. Il marquait un point. Il me demanda alors s'il m'aurait vraiment cherchée aussi longtemps si je n'avais été que sa maîtresse et rien de plus. Il précisa que je devais réfléchir un peu et que d'habitude j'étais plus intelligente que ça. Rah, il était doué pour me piéger! Et à mon propre jeu en plus! Je ne répondis pas, sous peine de me trahir, et j'hypnotisai le barman pour ne pas avoir à payer ma consommation à la place. Puis je me dirigeai vers la sortie, suivie par Duncan. N'allait il pas me lâcher alors? Je me retournai alors et tentai de le convaincre encore une fois de quitter la ville en lui parlant vaguement de danger. Ce n'était pas simplement un moyen de le convaincre mais c'était aussi la triste réalité. Il me répondit qu'il se riait du danger, qu'il ne voyait pas ce qu'il pouvait y avoir et que de toute façon il pouvait rencontrer des vampires ou loups-garous partout.

-Ce n'est pas d'un danger aussi superficiel dont je suis en train de te parler!!

Je repassai à ses côtés pour sortir. Arrivée dehors, il me rattrapa et prit ma main à laquelle il noua ses doigts. "Je refuse de partir! Je t'ai enfin retrouvée, ce n'est pas pour te perdre de nouveau Rebekah!, me dit-il. Quel idiot! Il ne savait vraiment pas dans quoi il s'embarquait! Ses yeux étaient plongés dans les miens et ce que je pus y lire me perturba. Je baissai mon regard et regardai un instant nos mains avant de relever mon visage vers lui et de dire cette fois-ci plus calmement, presque en le suppliant du regard et du son de ma voix:

-S'il te plait... Ne rends pas les choses plus compliquées qu'elles ne le sont déjà...

Car oui, c'était bien ainsi que je percevais les choses. Devoir lui demander ainsi de partir alors que c'était tout le contraire de ce que je souhaitais était très difficile à faire. Mais je pensais encore que c'était surement la meilleure chose qu'il me restait à faire maintenant qu'il m'avait retrouvée. Mes yeux devenaient au fur et à mesure plus humides mais je refusais de lui montrer quoi que ce soit et c'était pour cette raison que je combattais cette envie de craquer et de pleurer...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Des retrouvailles [Duncan] Mar 22 Nov - 14:39

Elle se traita alors elle même de maitresse, hors à mes yeux ce n'est pas ce qu'elle était, Rebekah n'était pas dans ma tête, elle ne pouvait donc pas savoir ce qu'elle représentait à mes yeux. Je lui fis d'ailleurs très bien comprendre, je vis dans son regard que je l'avais surprise, elle ne s'attendait sûrement pas à ce que je la piège à son propre jeu, oui j'avais eu un bon maître. Bien sûr elle cherchait toujours un moyen de m'éloigner, selon u ce n'était pas un danger aussi superficiel que des loups ainsi que des vampires, pourtant croyez-moi aucuns des deux ne sont commodes la plupart du temps. J'ai failli me faire mordre une fois par ces saleté de clebs alors je sais ce que j'encoure. Je me doutais que c'était quelque chose de plus grave, car des loups-garous et des vampires je peux en croiser partout. Elle avait peur de quelque chose, je pouvais le sentir en moi. Rebekah était effrayée, mais de quoi ? Pourquoi ne m'en parlait-elle pas ? Qu'est-ce qui la traumatisait de la sorte ? Elle s'en allait de nouveau vers la porte, non il était hors de question que je la perde encore, je venais tout juste de la retrouver ce n'est pas pour rien. Je la rattrapais alors, prenant sa mains dans la mienne, nos doigts étaient entremêlés, ça faisait si longtemps que je n'avais pas sentis sa peau contre la mienne, cela m'en donnait des frissons.

DUNCAN Rien ne serait difficile si tu acceptais de rester avec moi, je sens que c'est ce que tu veux. De quoi as-tu si peur Rebekah ?

Je discernais la tristesse qui régnait en maître dans ses prunelles d'un bleu magnifique, ses yeux devenaient de plus en plus humides au fur et à mesure que j'étais avec elle, qu'avais-je dis ? Qu'avais-je fais pour la mettre dans cet état ? Je la pris dans mes bras, je ne pouvais pas la laisser si mal mon instinct de protection reprenait le dessus. Je la guidais alors dehors.

DUNCAN Viens prendre l'air te fera du bien ma belle.

Nous étions alors dehors il faisait plutôt frisquette cette nuit là, j'enlevais alors ma veste pour la mettre sur les épaules de la femme que j'aimais. Puis je la pris une fois de plus dans mes bras, étant derrière elle.

DUNCAN Je ne veux pas te perdre encore mais si tu veux vraiment que je partes j'accepterais ton choix, je ne peux pas te retenir si tu ne le veux pas.

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Your face : -
Messages : 122
Date d'inscription : 28/04/2011


SHOW ME WHAT YOU GOT
Situation: Célibataire
Your love:
Something about me:
MessageSujet: Re: Des retrouvailles [Duncan] Jeu 24 Nov - 17:16

Je n'avais pas prévu de tomber sur Duncan, je pensais qu'il m'avait oublié, qu'il avait continué sa petite vie. Quoi de plus normal après tant de temps sans aucunes de mes nouvelles? Et pourtant non, il m'avait cherchée depuis toutes ces années. Alors oui, ça me faisait du mal de devoir lui mentir. Je commençais d'ailleurs à céder, j'avais du mal à maintenir une distance entre nous, surtout que Duncan ne m'aidait en rien. Il m'avait rattrapée et avait noué ses doigts aux miens. Ce simple contact m'avait fournit des frissons dans tout le corps. Je lui avais demandé de ne pas rendre les choses plus difficiles qu'elles ne l'étaient déjà. A cela, il me répondit rien ne serait difficile si j'acceptais de rester avec lui. Cela me fit sourire doucement et surtout tristement. Il savait que c'était ce que je voulais. Et il avait parfaitement raison. Il me demanda de quoi j'avais si peur. Je détournai les yeux, ces mêmes yeux qui devenaient de plus en plus humides au fil des minutes qui passaient. Je ne pouvais pas lui dire. Je n'étais pas prête à lui dévoiler que j'étais une Originale et que mon frère Klaus risquait juste de lui faire la peau, qu'il risquait d'avoir d'énormes problèmes à cause de moi. Il me prit soudainement dans ses bras. Je me crispai. Il ne devrait pas faire ça, c'était pas bien! Je ne devais pas céder. Puis il commença à me guider dehors, me disant que prendre l'air me ferait du bien, m'appelant "[sa] belle". Il faisait frais. En tant que vampire, et encore plus en tant qu'originale, je ne devais pas ressentir le froid. Mais j'étais pourtant parcourue de frissons. Etait-ce moi qui devenait plus humaine, au point de ressentir à nouveau le froid? Ou était-ce simplement la présence de Duncan à mes côtés qui me mettait dans état? Je l'ignorai.

Quoi qu'il en était, il enleva sa veste et la posa sur mes épaules avant de me prendre une nouvelle fois dans ses bras, se trouvant derrière moi. Je fermai les yeux, l'écoutant me dire qu'il ne voulait pas me perdre mais que si je voulais qu'il parte, il le ferait, car il ne pouvait pas me retenir contre ma volonté. Je rouvris les yeux. Le sentir ainsi contre moi me donnait l'impression d'être à l'abris de tout et de tout le monde. Cela me donnait l'impression que rien ne pourrait m'arriver. Et pourtant, c'était loin d'être le cas. D'entre lui et moi, c'était bien sûr moi la plus puissante. Et si moi j'avais peur de quelqu'un, Duncan ferait également mieux de se méfier. Quoi qu'il en était, il m'avait percée à jour. Il savait, ou plutôt il avait compris, que j'avais peur de quelqu'un et que je ne voulais pas qu'il parte. C'était sans doute trop tard. J'allais donc tenter de le convaincre de partir pour être à l'abris des dangers, tout en lui faisant comprendre que je ne le voulais pas mais que ça valait mieux pour lui et que je le retrouverais déjà le jour où la voie serait verte, qu'il n'y aurait plus de danger. Je me retournai dans ses bras, pris son visage entre ses mains et je déposai doucement un baiser tendre sur ses lèvres avant de baisser les yeux et de lui dire, mes mains sur son torse:

-Je ne veux pas que tu partes mais ça vaut mieux pour toi alors... Vas t-en... Sans te retourner...

Je n'avais qu'une envie, laisser mes larmes couler. Je crois que la dernière fois que j'avais pleuré, c'était après la mort de ma mère. La douleur qui vous prenait au coeur et vous faisait réellement souffrir le martyre! J'étais là, en face de lui, et la seule chose dont je rêvais précisément à l'heure actuelle c'était de pouvoir passer du temps avec lui, comme avant, voir de façon plus... Sérieuse? Car oui, je l'aimais, même si je ne l'avouais toujours pas au jeune homme. Je savais que si je lui disait cela, jamais il ne partirait et je ne voulais pas qu'il risque de perdre sa vie pour moi, pour simplement être avec moi...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Des retrouvailles [Duncan] Mer 30 Nov - 19:32

Elle me repoussait sans cesse sans que je ne sache pourquoi, mais j'avais compris, elle craignait quelqu'un et ce n'était très certainement pas un loup ou un vampire de bazétage... A mon avis c'était un puissant suceur de sang, seulement voilà je ne voulais pas la perdre... J'avais mis tellement d'année à la rechercher, j'avais toujours été quasi-sûr qu’elle était vivante, j'en avais l'intime conviction... Mais maintenant que je l'avais à mes côtés elle me demandait de partir pour ma propre sécurité. Seulement voilà je ne voulais pas, puis, je pouvais me défendre... De toute manière je mourrais pour elle, je ferai tout pour la femme que j'aimais. Je la conduisis dehors pour que nous puissions nous changer d'air, c'était limite une étuve à l'intérieur du bar. A l'extérieur la nuit était claire, nous voyions toutes les constellations, c'était magnifique. Je mis ma veste sur ses épaules voyant que des millions de frissons parcouraient tout son corps. Puis une fois cela fait je la prit dans mes bras, moi étant derrière elle. J'humais sa fragrance si exquise me donnant énormément envie de l'avoir tout à moi pendant une nuit... Comme avant. Mon désir pour elle n'avait pas du tout changé, je la désirais toujours autant, je l'aimais comme un dingue... Je n'ai jamais aimé quiconque comme elle et croyez-moi ce n'est pas uniquement parce que c'est ma créatrice et qu'en plus elle est bonne au pieu, non non je l'aimais réellement pour ce qu'elle était. Bon c'est vrai qu'elle avait un sale caractère qu'il fallait réussir à supporter, mais moi je la trouvais mignonne quand elle voulait absolument quelque chose. Malgré moi je lui répondis que si elle souhaitait vraiment que je partes je le ferai, je ne tenais pas à ce qu'elle sen sente prisonnière, je lui forcerais jamais à faire quelque chose qu'elle ne veut pas. Elle se tourna alors face à moi puis déposer ses douces lèvres sur les miennes dans un baiser plein de tendresse.

DUNCAN Tu sais que tu es contradictoire, je peux aussi me défendre, je mourrais pour toi s'il le fallait...

Je sentis mes yeux s'embuer de larmes, mais il ne fallait pas qu'elles coulent je devais être fort pour l'être aimé... Seulement voilà je ne pouvais pas m'imaginer l'abandonner comme cela, car je ne serai dire pourquoi mais je sentais que je la perdrais pour toujours.

DUNCAN J'ai peur... J'ai peur que si je pars tu m'oublies… Que jamais plus ont soient ensembles... Seulement je t'aime trop pour imaginer de telles choses, cela me tuerai... Surtout que je sais que tu partage les même sentiments que moi...

Je la plaquais alors doucement au mur derrière nous, puis l’embrassais d'un baiser passionné, collant mon corps au sien. Oui je l'aimais, je l'aimais comme un dingue. C'était elle et pas une autre que je voulais, je m’en fous si je risquais quelque chose, je ne la lâcherais pas. Je refuse de partir alors qu’elle m’aime, se serait différent si elle me haïssait ou autre. Mes mains se posèrent sur ses hanches.



Dernière édition par Duncan N. Wellington le Dim 4 Déc - 17:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Your face : -
Messages : 122
Date d'inscription : 28/04/2011


SHOW ME WHAT YOU GOT
Situation: Célibataire
Your love:
Something about me:
MessageSujet: Re: Des retrouvailles [Duncan] Dim 4 Déc - 15:08

Nous étions dehors et je cédais. Je n'arrivais plus à garder la distance que j'avais imposée entre nous depuis le début de nos "retrouvailles". Il était derrière moi et me tenait dans ses bras. C'en était finis de moi et de mes convictions de le garder à l'écart, de tenter de le faire fuir pour le protéger. Je ne pouvais plus. Je n'avais jamais réellement aimé, à part Stefan. Duncan était certes ma "création", mais j'avais cette impression qu'il était beaucoup plus pour moi. Honnêtement, est-ce-que d'habitude, je m'inquiétais pour qui que ce soit? Non. Et pourtant, pour Duncan, je ferais tout pour le protéger, l'épargner de ce que j'étais et des risques qu'il pouvait encourir, surtout dans les prochains temps.

Je finis par me retourner dans ses bras et déposer un simple baiser sur ses lèvres avant de lui demander de partir. Il me dit que j'étais contradictoire. Il avait à cent pour cent raison. Il ajouta qu'il pouvait se défendre et qu'il mourrait pour moi. Exactement ce que je ne voulais pas qu'il dise. Il m'avoua ensuite avoir peur, peur que je ne l'oublie, chose qu'il ne supporterait pas et qu'il m'aimait trop pour imaginer ça. Il me mit contre le mur et m'embrassa dans un baiser passionné. Je fondais. Ses mains se posèrent sur mes hanches et je frissonnai en prolongeant le baiser, les larmes coulant doucement. Quand je mis fin au baiser, je baissai les yeux et essuyai mes yeux rapidement avant de relever mon visage vers lui:

-C'est justement parce que mes sentiments sont... Réciproques que je... Que je tente de te protéger...

J'avais eu du mal à le dire. Ce n'était pas tous les jours que j'avais ce genre de choses à dévoiler. Quoi qu'il en était, j'étais toujours contre le mur et à présent, je le regardais tristement dans les yeux.

Désolée.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Des retrouvailles [Duncan]

Revenir en haut Aller en bas

Des retrouvailles [Duncan]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SHOW ME YOUR TEETH ♥ :: MYSTIC FALL'S :: Le mystic Grill-
Sauter vers: